Connectez-vous pour accéder aux pages réservées aux membres

        

ElectroMagnetic Imaging Technology
SMARTem24 SMARTx4 Transmitter DigiAtlantis Maxwell CSIRO Interface Smart Fluxgate
Formation Consultations
Connextion Inscription Mot de passe oublié Politique de confidentialité
À propos de nos Emplois

Modules CSIRO


La compagnie australienne CSIRO développe des algorithmes avancés de modélisation EM depuis près de 25 ans avec le support de l'industrie minière grâce à AMIRA International. EMIT vous permet de télécharger séparément l'interface CSIRO, vous fournissant ainsi une interface conviviale à partir de laquelle ces algorithmes peuvent être exécutés au sein de Maxwell pour des modélisations numériques et des inversions.

L'interface Maxwell CSIRO ne fait pas partie des fonctionnalités standards de Maxwell. Les utilisateurs doivent acheter une licence qui leur permet d'installer les modules SCIRO et les utiliser avec Maxwell. Ceux qui achètent l'interface CSIRO peuvent y accéder via leur connexion sur notre site web pour plus de commodité. EMIT soutient activement la suite d'applications CSIRO, en corrigeant les erreurs et en ajoutant des fonctionnalités supplémentaires en réponse aux commentaires et aux demandes des utilisateurs. Ces améliorations peuvent être téléchargées par tous les acquéreurs de l’interface CSIRO. Les licences CSIRO ne sont prises en charge que pour les installations Maxwell effectuées avec le dongle et sont liées au numéro du dongle Maxwell de l’utilisateur. Veuillez contacter EMIT pour plus d’informations et pour connaitre les prix.

Maxwell permet à l'utilisateur de définir, afficher et modifier les paramètres du modèle grâce à des glisser-déposer. Des modèles de sol stratiforme, de couche mince, de prisme ou de mailles peuvent être construits dans l'environnement de visualisation 3D de Maxwell.

 
  • Requiet Maxwell 5 ou une version ultérieure
  • Les configurations du système testées sur le terrain comprennent des forages, des systèmes à boucles fixes, coïncidentes et centrales, et MT
  • Les modules aériens peuvent modéliser un système quel que soit le domaine temporel ou fréquentiel. L'émetteur est représenté comme un dipôle magnétique pour simplifier les calculs. Les configurations testées incluent Geotem (dB / dt, B), VTEM, GTK / BGS en bout d’aile, Tempest, Dighem, Spectrem, Aerotem et systèmes embarqués VCP sur flanc.
  • Toutes les routines d'inversion sont basées sur la méthode SVD - décomposition en valeurs singulières (Grendl)
  • Les fichiers module.txt CSIRO sont fournis et apportent de nombreux détails sur les paramètres du modèle
CSIRO function matrix

 

Grendl

  • Modélisations de sol stratiforme, inversions et modélisations numériques de la résistivité apparente du champ géomagnétique ou de données TEM au sol, avec une onde carrée
  • Calcul de la résistivité apparente
  • Données de dB/dt ou du champs B
  • Géométries limitées aux boucles centrales et coïncidentes

Beowulf

  • Sol stratiforme pour des données au sol et de forage
  • Inversion
  • Domaine fréquentiel et domaine temporel

Airbeo

  • Sol stratiforme pour données EM aéroportées
  • Modélisation numérique et inversion
  • Domaine fréquentiel et domaine temporel

Leroi

  • Multiples plaques minces dans la roche encaissante en dessous de multiples niveaux
  • Des données de terrain, du sous-sole et de forage
  • Modélisation numérique et inversions des données dans le domaine spatial et temporel
  • Boucle, dipôle au sol, dipôle magnétique ou émetteur d'onde plane

LeroiAir

  • Multiples plaques minces dans la roche encaissante en dessous de multiples niveaux pour des systèmes aéroportés
  • Domaine fréquentiel et domaine temporel
  • Modélisations numériques et inversions
  • Plaques situées dans la roche encaissante

Marco

  • Prismes 3D rectangulaires dans de multiples couches
  • Modèle directe seulement
  • Systèmes de terrain et de forage
  • Contraste de conductivité < 1:300
  • Plus rapide que Loki, plus complet que Leroi

MarcoAir

  • Prismes rectangulaires 3D à l’intérieur de multiples couches pour des systèmes aéroportés
  • Modèle numérique seulement
  • Contraste de conductivité < 1:300
  • Plus rapide que Loki, plus complet que Leroi

Loki

  • Mailles / voxels 3D basés sur des éléments finis compacts et la topographie
  • Modèle directe seulement
  • Systèmes au sol et de forage
  • Contraste de conductivité < 1:100,000

LokiAir

  • Mailles / voxels 3D basés sur des éléments finis compacts avec la topographie de systèmes aéroportés
  • Modèle numérique et inversion
  • Contraste de conductivité < 1:100,000

Samaya

  • Maille 3D locale dans un milieu uniforme
  • Modèle numérique seulement
  • Modélisations complètes au sol et de forage
  • Boucle de l’émetteur, dipôles au sol, MT

SamAir

  • Prisme 3D contenant des mailles 3D dans un milieu uniforme
  • Modèle numérique et inversion
  • Plus rapide que Loki pour de multiples sources

Arjuna

  • Maille 2D générale avec des sources 3D
  • Modélisation numérique des sources d’induction et des récepteurs seulement
  • Des boucles finies se trouvent sur ​​la surface
  • Précis, même pour de très forts contrastes
  • Comprend la topographie
  • A utiliser là où les cibles sont effectivement 2D

ArjunAir

  • Maillage 2D général avec des sources 3D pour les systèmes aéroportés (en utilisant une source dipolaire)
  • Modélisations numériques et inversions
  • Précis, même pour de très forts contrastes
  • Comprend la topographie
  • A utiliser là où les cibles sont effectivement 2D
  • Tout système AEM dans le domaine temporel ou fréquentiel
  • Plus rapide que LokiAir